"Paris Romantique" Exposition Paris 7ème

Comment allez-vous ? Pour ma part je commence à survivre à la canicule et je l'admets je pars plus tôt du travail (bosser plus tôt et terminer plus tôt me permet d'être plus active qu'en fin de journée avec la chaleur...). Et ce week end n'échappait pas à la règle, je me suis montrée bien matinale ce dimanche dernier. 9h30, me voilà en train de longer les quais sous le soleil et une brise fraiche : direction le Petit Palais et son exposition "Paris Romantique" (1815-1848).

IMG_2382

IMG_2391

Paris vu de Montmartre, George Arnald

Donc petit point d'explication sur le Romantisme. C'est un mouvement qui vise à laisser  s'exprimer ses états d'âmes personnels que ce soit par l'art, la danse, la politique, la musique, la littérature et la sculpture. C'est un mouvement débutant au 18ème siècle en Allemagne et en Angleterre, qui s'étendra jusqu'en 1850 dans toute l'Europe. Je dois admettre que ce mouvement me parle beaucoup, je trouve mes marques dans les peintures et l'histoire ; il me paraissait donc inévitable de flâner à cette exposition !

Pour l'aspect pratique je dois admettre qu'elle est longue, bien organisée (par quartiers de Paris) avec des espaces aérés. Je trouve que pour 11 euros on en prend pleins les yeux ; elle est riche de diversité ! C'est le genre d'exposition plutôt complète que j'aime à faire et qui éveille l'inspiration en moi ! Et en toute honnêteté, je crois que je tenterais de faire l'exposition "Allemagne romantique" car cela m'intrigue !

IMG_2492

IMG_2509

IMG_2587

Pour ma part je vais organiser cet article différement de l'exposition. Je pense que je vais parler par catégories d'objets qui étaient exposés, ce sera plus simple, mais je vous ferais des petits points et des explications, comme toujours ;)

 J'ai bien envie de commencer par les meubles exposés. On y trouvera quelques fauteuils, commodes, décorations de bronzes ; le tout d'un goût assez "nouveau" pour l'époque. Pour cela, nous avons donc la chance de voir quelques pièces qui meublèrent jadis, les appartements de la Duchesse de Berry, membre de la royauté appréciée par le peuple pour sa douceur et bonté. Il est bon de signifier, qu'à cette période de l'histoire, la résidence principale de chef d'Etat ne se situait plus à Versailles, maus au coeur de Paris dans le Palais des Tuileries.

IMG_2406

Pièces du service à dessert du Duc d'Orléans, Jean-François Denière

IMG_2416

IMG_2419

Ensuite, vient une galerie des effets personnels de l'époque : tendances vestimentaires, accessoires, coffrets de beauté, etc... Cette partie là, m'a complètement subjuguée. C'est très proche du style de l'époque victorienne je dois admettre. Les robes avaient toute mon attention et je serais restée des heures dans cette salle, fascinée de voir de si près de si rares pièces. C'est dans ses instants (et sans jeux de mots voulus !) que mon côté "romantique" ressort vraiment, si si je vous le promets !

dressdetails

Quelques tissus "Modèles de broderies de robe de cour" (premières photos du carré), Maison Beauvais (tulle de soie brodé de lames métalliques), 1830

IMG_2472

IMG_2455

IMG_2445

IMG_2447

IMG_2450

Les différents costumes sont des tendances de l'année 1845.

womenaccess

Nous pouvons continuer cette fois avec une vitrine de petits coffrets absolument superbes : boîte de couture, de parfums, de brosses, etc. Il faut quand même admettre, qu'à l'époque les détails, les finitions et les goûts étaient d'une somptuosité incomparable avec ce que l'on voit de nos jours.

IMG_2466

IMG_2470

Avant de passer aux peintures et différents livres présentés au cours de cette exposition, j'ai bien envie de vous parler de la salle réservée à "Notre-Dame". Victor Hugo fit un succès avec sa superbe et dramatique histoire d'amour. Mais plus encore, Notre-Dame relança lors de la périodique romantique une passion pour le Moyen-Âge. Le roman inspira donc de nombreux peintres et comédiens mais également il permit surtout de relancer l'attrait pour le "Vieux Paris".

IMG_2529

Edition originale, Notre-Dâme de Paris, 1831, Victor Hugo

IMG_2535

Coffret d'inspiration néo-gothique

De plus, je trouve que c'est un hommage  judicieux et intelligement fait en l'honneur de Notre-Dâme au vu de l'incendie subit cette année.

notredame

De droite à gauche : Pendule Notre-Dâme, 1833 / Le Parvis de Notre-Dâme, Charles Frechot, 1833 / Lanterne néo-gothique de Notre-Dâme

IMG_2527

La Esmeralda, 1839, Charles Steuben

Jusque, là est-ce que tout vous plait ? Pour ma part j'étais sincèrement intriguée, curieuse et fascinée. Je crois que j'ai eut un coup de coeur pour la peinture d'Esmeralda. Mais bien évidemment les livres de Victor Hugo ne me laissaient pas indifférente. C'est pour cela qu'en début d'article je vous parlais de diversité. On y croise des livres, des peintures, des robes, des meubles (plus tard je verrais même l'exposition d'un superbe piano dans une salle dédiée aux inspirations musicales de l'époque) ; chacun peut y trouver son compte et son petit plaisir !

Côté musique il y avait des choses intéressantes, notamment un superbe piano mais également des partitions manuscrites que ce soit de Berlioz, Liszt, etc. Et côté livre on pouvait apercevoir de très jolies gravures ainsi que de belles notes manuscrites.

IMG_2388

Divers ouvrages expliquant les différents modes de vie du parisien, de façon caricaturée ...  Et plus sérieusement (photo ci dessous).

IMG_2386

IMG_2432

Un acte de vente (désolé je ne peux vous en dire plus...)

IMG_2550

Partitions musiclaes d'Hector Berlioz

IMG_2565

Déroulé des actes d'une pièce de théâtre (mais je dois admettre avoir pris la photo juste pour la gravure !)

Je voulais passer au volet des peintures mais je fais un petit apparté. J'ai oublié de vous parler d'un objet insolite de l'exposition... Il y avait une superbe maquette longue de plus d'un mètre qui représentait de riches galeries commerciales françaises. Cette maquette devait être un cadeau pour la venue en France de la Reine Victoria (♥) mais pour une raison obscure (je ne vous reprends que le détaillé de la plaquette) ce cadeau n'a jamais étét offert par Louis-Philippe. Dommage, je pense que cela aurait fait son effet !

IMG_2441

Maquette de la galerie d'Orléans au Palais Royal, Begnard, 1842

Bon, cette fois nous allons pouvoir passer aux gravures et peintures. Côté gravure j'aimais beaucoup les scènes de vie ou les représentations des modes de l'époque !

IMG_2444

IMG_2571

Mais j'ai aussi beaucoup aimé quelques gravures de caricatures des hommes politiques de l'époque. J'aimais bien le style de l'époque,  car même si je ne vous en parle qu'à peine, la politique a son fil conducteur entre chaque galerie de cette exposition.

IMG_2543

Mais pour ce qui était des peintures j'étais subjuguée. A force vous commencez à me connaitre, je craquais pour des portraits de femmes, des scènes galantes ou dansantes et bien entendu quelques paysages. En regardant en détaillé les plaques des peintures photographiées j'ai eut un coup de coeur pour des oeuvres réalisées principalement à la peinture à l'huile. Avec du recul (et une maman artiste !) je me rends compte que j'aime ce qui ressort en relief, détails et couleurs et cette peinture fait des merveilles !

IMG_2414

Le Banquet des dames dans la salle de spectacle des Tuileries, Eugène Viollet-le-Duc, 1836

IMG_2497

Promenade de Julie et Saint-Preux sur le lac de Genève, Charles Le Prince, Baron de Crespy, 1824

IMG_2502

Un rayon de soleil, Célestion Nanteuil, 1848

IMG_2508

Trait de dévouement du Capitaine Desse, Théodore Gudin, 1831

IMG_2516

Paysage d'Ecosse, Jean-Bruno Gassies, 1826

IMG_2567

Bal Public, John-James Chalon, 1818

IMG_2553

Cérémonie à la Chapelle expiatoire, Lancelot-Théodore Turpin de Crissé, 1833

Et la seconde partie avec les portraits !

IMG_2431

Jeune fille au portrait, Claude-Marie Dubufe, 1830

IMG_2499

Portrait d'Isaure Chasseriau, Eugène Amaury-Duval, 1838

IMG_2505

Edouard Dubufe et sa femme, Claude-Marie Dubufe, 1846

IMG_2573

La Loge ou la vénitienne au bal masqué, Joseph-Désiré Court, 1837

Quelle partie de cette exposition avez-vous préférer ? Vous tente-t-elle ? Pour les parisiens, sachez qu'elle se visite encore jusque Septembre ! Après je suis désolée de ne pas m'être attardée plus que cela sur l'aspect politique de l'histoire. Mais j'ai pris beaucoup de photo et il est assez compliqué de tout vous retranscrire en textes et images ! Mais pour vous donner une idée, l'exposition se clôture avec la Révolution de 1848, le renversement de la dynastie des Bourbons et la construction pour rallier le peuple et l'Etat de l'Eglise de la Madeleine et de notre bel Arc de Triomphe !

De mon côté les coups de coeurs vont aux robes et accessoires d'poques, aux portraits de femmes et scènes de bal ainsi qu'aux écrits de Victor Hugo ♥

La Bise